Coquille de Noix

 

COQUILLE DE NOIX

L’aventure « Coquille de Noix » a commencé lors de la fête de la mer 2007 à Saint Valery en Caux.
Pour cette occasion, l’association locale « Reste à Bord » a mis à l’eau 2 canots bois traditionnel. ( Un petit et un plus grand) Je suis resté admiratif devant le petit.
Gérard, mon voisin de ponton me demande si je voulais l’essayer, je lui suggère qu’avec 100 kg à bord, j’allais chavirer. Il insiste et surprise ce petit canot de 2.15 m supporte très bien mon poids voir plus, c’est à cet instant que je projette une construction. Gérard m’explique que ce canot est la réduction du plus grand et me propose de me prêter le mannequin et les gabarits. J’ai donc tout copié afin d’établir plans et épure en apportant plusieurs modifications
. Mon projet était de construire une annexe ( comme c’est le cas) pouvant naviguer avirons, godille, moteur et voile d’optimist, pour cela j’ai tracé le plan voilure/dérive ainsi que les divers renforts dus à l’effort de la coque subie par la voile.

- coque sera à clins de CP6 Sapelli,
- le tableau arrière en CP 15 sapelli
- quille, étrave, liston en iroko massif
- les membrures en lamellé pin, le tout collé à la PU vernis mat
- une roulette de mise à l’eau.


 

 

L’été 2008, Coquille de Noix a été baptisé dans la pure tradition dans le port de St Val. La navigation avec les avirons est sans surprise mais le moteur 2cv est trop puissant( à revoir) quant à la vieille voile d’optimist, elle fonctionne très bien malgré son état On peut naviguer seul ou avec un petit enfant.
Suite aux commentaires du public lors de la fête de l’eau à Poses où je l’exposais ainsi que le kayak de mer et quelques sculptures, je décide de faire un petit délire
Coquille de Noix aura un bout dehors en forme de V en lamellé collé mélèze surmonté à l’avant d’une tortue, dragon chinois en bronze prodiguant prospérité/longévité, en dessous un guibre en lamellé de CP (pour manipulation sans le gréement) ainsi qu’une petite chaîne avec un ridoir. Le foc ralinguer doit impérativement être autovireur ( j’ai pensé aux maquettes navigantes) grée sur balestron en lamellé pin.
Le mât est en lamellé mélèze, livarde et bôme en lamellé collé pin, 4 haubans avec petits cap de moutons en collage CP tout plis méranti,vu la taille (entre maquette et le réel) il m’a fallu jongler entre la défonceuse et le tour, un vrai régal.
Les taquets sont en lamellés collés orne et pin
Les voiles et l’étendard sont fabriqués par un maître voilier
J’ai refait aussi l’ensemble barre/safran relevable cette fois, c’est vraiment plus pratique pour embarquer de la plage.
Coquille de Noix est devenu un vrai dériveur léger pour les enfants et surtout pour les adultes.

L’été 2009, Coquille de Noix a participé à la fête de la mer à st val, c’était le plus petit navire et en octobre au Sima (salon international du modélisme Argenteuil 95 ) c’était le plus gros, il était exposé devant la porte d’entrée comme les grosses unités au salon nautique de Paris.

A suivre.....

 

Octobre 2011 salon du modélisme d'Argenteuil

20111015-salon-modelisme-argenteuil-10.jpg20111015-salon-modelisme-argenteuil-15.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site